L’elfe de la rose (et autres contes du jardin)

De Hans Christian Andersen

Edition / Collection : Gallimard

Date de parution : 13 mai 2005

Nombre de pages : 110

Prix : 2 €

Résumé :Dans les jardins enchantés d’Andersen, les fleurs et les animaux parlent aux enfants, fées, elfes et lutins essaient de vivre en harmonie. Mais derrière l’aimable façade du conte de fées se dissimule souvent une satire mordante de la société et de ses travers. Dix histoires pleines de poésie et de fantaisie pour redécouvrir l’univers merveilleux des contes de notre enfance avec un regard d’adulte.

♦ ♦ ♦

Voila que j’étais sur la route de ce que j’appelle les « grands auteurs », quand je me suis rendue compte que je n’avais encore rien lu d’Andersen.

Donc pour remédier à la chose me voila partie en quête d’un de ses ouvrages. Je voulais en prendre un petit pour me lancer sans trop me mouiller non plus étant donné que je ne savais pas si son écriture me plairait. J’ai donc choisi « L’elfe de la rose » pour son résumé et aussi car il était peu cher et très petit…

Et pour tout vous dire j’ai bien fait car aussitôt lu, il ne laisse aucune trace. Aucun des contes ici présents ne m’a particulièrement marqué sauf peut être le seul que j’ai aimé « l’Elfe de la rose » (celui du titre en somme). Pourquoi celui ci m’a marqué ? déjà car je l’ai trouvé joli mais il est assez glauque. Je ne vois pas vraiment comment on peut lire ce genre d’histoires à des enfants. Ce conte nous parle d’une jeune fille amoureuse. Son frère va tué son bien aimé et celle ci accablée par la tristesse va récupérer sa tête et la mettre dans un pot de fleurs. (oui oui vous avez bien compris).

Alors peut être que c’est moi qui n’ai pas compris grand chose au message que l’auteur voulait nous faire passer mais ce livre ne m’a pas fait rêver comme je l’avais espéré en lisant le résumé.

Publicités